PAROLE DE PRÉSIDENT / "Je ne regrette rien"

partagez sur

Il y a 4 ans presque jour pour jour, je reprenais à la demande de l'ancien président, la gestion de l'URLC. Il était dans un drôle d'état. 500 jeunes étaient menacés de se retrouver à la rue. Le bourgmestre était tracassé par cette situation. J'ai foncé, sans vérifier, "dans le détail", le bilan laissé par mon prédécesseur.

 

J'ai assumé, dette par dette, pour assainir le club et obtenir chaque année le bulletin de la fédération pour bonne gestion. Chaque année au tour final puis le titre au terme de la quatrième saison. Je ne regrette rien, même "les plumes" que j'ai laissées.

 

La saison sportive 18-19 est à peine finie que la suivante a déjà commencé... depuis quelques temps. Notre exploit de réaliser 29 matchs sans défaite, on l'a savouré avec modération. Dès maintenant, il faut faire preuve d'humilité, de remise en question, de cohésion et d'enthousiasme pour faire face au défi de la D1 amateurs. La D1 "ams" correspond plus à l'ex-D2 professionnelle qu'au label amateur. On va retrouver Liège, Châtelet et Molenbeek mais aussi les équipes flamandes qui se caractérisent par de l'engagement, du caractère, de l'organisation.

 

Notre recrutement a commencé avec la confirmation de 5 des acteurs les plus performants du défunt championnat : Cremers, le gardien le plus hermétique de la division, a prolongé en premier. Félix, le patron de la défense et leader charistmatique du vestiaire, sera , à nouveau d'attaque. Delberghe, notre passeur-buteur, va nous apporter sa qualité dans les déplacements. Dansoko, notre ailier fort, capable par sa puissance de faire la différence est partant certain.  Luhaka, enfin, sera très utile dans les batailles aériennes qui font souvent la différence en D1. Une épine dorsale se met en place dans le calme.

 

Il y a et aura des départs volontaires et involontaires comme chaque année. L'an dernier, presque jour pour jour, après notre élimination à Liège, le club s'était délesté de plusieurs joueurs très souvent utilisés. Les supporters s'étaient inquiétés. Un an plus tard, l'inquiétude s'est transformée en succès et en bonheur avec la meilleure saison du club de tous les temps.

 

On va continuer à confirmer nos joueurs de valeur, valoriser les bons jeunes du club et recruter patiemment et avec méthode, comme... l'an dernier. La période de recrutement dure jusque fin août et on réussit souvent de bons coups lors du dernier mois. En coulisses, le "grand rush" a commencé pour nous donner les moyens de durer en D1 ams.

 

A ce sujet, l'opérateur téléphonique "Orange" sera avec nous. Il sera visible et présent lors de notre Louve Cup des 4 et 5 mai.  3000 personnes, 200 équipes sont attendues à Dienne. Je vous invite à nous y retrouver. Bonne semaine.

 

Votre président