Parole de président / Enjoy ! The (happy) day after

partagez sur

Fêter le titre aux Francs Borains était un moment intense et sympa à la fois.

 

Intense. Cela fait plus dix ans que le club attend cette montée. Il y a 10 ans, les Francs Borains réussissaient le grand saut vers la D2 pro. 10 ans plus tard, c'est à notre tour et sur les terres fertiles en exploits des Francs Borains...

 

Sympa. Pas la moindre tension entre les deux publics alors qu'au départ, ce match avait été estimé à risques. Il s'est transformé en joie et bonheur partagés. S'il y a eu risque, c'est celui de ne pas être sacré dans le Borinage après une première mi-temps fade de notre part. L'équipe a réagi pour faire le job. On est champion, c'est validé mais pas que sur le terrain...

 

On a aussi fait progresser la lisibilité de notre "communication" par rapport à la saison dernière. Comme on est dans un monde qui aime les statistiques....

 

Portée des publications Facebook : + 47%. Réaction aux publications : + 120%. Fans de la page Facebook du Centre de formation : + 26%. Les chiffres sont également très satisfaisants sur notre site web, Twitter et Instagram.

 

Partout, les scores nous placent en position d'honneur dans le registre des clubs amateurs de Belgique. Des chiffres qui récompensent un travail collectif de fond pour améliorer le contenu et l'attractivité de notre information.

 

La Louvière Centre sera aussi "champion" dans l'organisation des tournois. Nous vous ferons bientôt une news complète sur ce sujet : 500 équipes attendues lors de nos 7 tournois programmés en avril, mai, août et novembre.

 

Le titre et ces bonnes nouvelles, on les fêtera, encore un petit peu, ce jeudi dans le Borinage, au restaurant "Antica". Avec notre club affaire du 21 mars. Il affiche "sold out". La progression de notre rendez-vous business sur l'année écoulée est spectaculaire car soutenue par un travail de fourmis futées. Tout se mérite sur le terrain comme dans l'ombre.

 

Une dernière pour la route : 40 nouveaux sponsors nous ont fait confiance et on travaille pour avancer plus encore. Il y a des années "disette", mais ça c'était avant, et des années d'abondance positive. C'est aujourd'hui.

 

On la savoure sans verser dans l'euphorie : comme en bourse, les courbes s'inversent parfois pour peu de choses. Avec la D1 amateurs, on va devoir "se révolutionner" en douceur.

 

Huseyin Kazanci - Votre président