LL-CINEY / Huit bonnes raisons d'y assister

partagez sur

Les bons conseils du président ou 8 bonnes raisons de venir au stade ce samedi 16. On reste invaincu après notre périlleux déplacement à Tilleur. 20 matches sans défaite. Une vraie et lourde "perf". Place à Ciney et retour au stade du Tivoli, ce samedi 16 février. Cela faisait longtemps. Depuis le derby louviérois, en fait...

 

Les bonnes raisons de venir voir URLC-Ciney, 16 février, 20 heures.

 

Titre - 6. Il nous manque, au pire ou au mieux, 6 victoires pour assurer le titre. Le compte à rebours a commencé. La prochaine étape c'est Ciney, ce samedi 16 février. Un club menacé qui sort d'un bon résultat contre l'Olympic Charleroi.

 

Exploit historique. Si elle décroche le titre, l'URLC serait le premier club de la région Centre-Mons à accéder à la fameuse division un amateurs qui n'a presque rien... d'amateur. Celle où Flamands et Wallons jouent ensemble comme avant la scission linguistique de la fédération en deux ailes. Qualité de foot, qualité des infrastructures. Une division "un ams" qui ressemble fort à l'ex-division 2 nationale unifiée, avec des club structurés comme des pros.

 

Record battu à prolonger. En partageant à Tilleur, notre équipe a battu le record de matches sans défaite de toute l'histoire "nationale" du club (20). Elle entend prolonger son brevet d'invincibilité, le plus longtemps possible. Pour faire durer le plaisir de nos supporters. Et susciter un sentiment de fierté pour toute la région du Centre.

 

Ciney abat ses dernières cartes. Ciney va probablement venir avec une organisation et un style pour déjouer le dispositif toujours offensif de La Louvière Centre. L'équation tactique vaudra la peine d'être vécue.

 

L'occasion de voir les recrues du mercato hivernal. Le "mercato d'hiver" de l'URLC a ciblé deux jeunes joueurs de talent. Eugenio Pina formé chez nous avant de partir pour le Standard et Dylan Damraoui (ex-international et formé à Bruges) auront peut-être l'occasion de montrer leurs capacités. Curiosité...

 

Rester la meilleur attaque. L'URLC est la meilleure attaque de toutes les divisions nationales en Belgique. Elle entend le rester en pratiquant son football "maison" : total, porté vers l'avant avec une récupération rapide du ballon et un respect de l'adversaire.

 

Avec les bonnes ondes de Dieumerci. Un de nos joueurs emblématiques, Dieumerci Ndongala, passé par l'URLC avant de réussir une belle carrière pro (Sporting Charleroi, Gand, Standard et Genk) nous envoie ses bonnes ondes. Celle d'un joueur qui s'est servi du tremplin louviérois pour accéder au top du foot belge. Dieumerci sera physiquement au coup d'envoi du derby contre l'Olympic le 9 mars. Et virtuellement, par technologie interposée, avec nous, ce samedi...

 

Avec Etienne au coup d'envoi. Etienne Demulier (Mazout Demulier), un de nos sponsors les plus fidèles et précieux depuis que j'ai repris le club, sera au coup d'envoi. On lui dédiera une minute d'applaudissement. Depuis 2015, il m'aide à faire de l'URLC un club respecté et ambitieux...

 

Huseyin Kazanci, votre président