La parole à Antonino Caci (administrateur)

partagez sur

Côté cour, côté jardin... "Quelle inversion de tendance". Comme "jeune" dirigeant de La Louvière Centre, j'ai vécu toutes les épopées du tour final. A 6 reprises, on a vibré. Des épisodes à suspense mais sans "happy end".

 

Soyons positifs : peu d'équipes, aucune même en région wallonne, ne peut se targuer d'avoir autant de fois joué le haut de tableau et le tour final. Tant en division 3 nationale (avant la création de la fédération francophone de foot) qu'en D2 amateurs. Une preuve de stabilité et de régularité.

 

Cette année, l'état d'esprit dans le club est meilleur tant sur le terrain qu'en coulisses. Les comportements et attitudes vont dans le même bon sens. On est plus concret, plus précis, mieux organisé. Sans être parfait loin de là mais on avance avec notre coeur, notre tête et l'envie de se rassembler autour d'un projet commun où chacun a son rôle à jouer. On avance, on avance, c'est une évidence, comme dirait Souchon.

 

Même si notre école de jeunes culmine à 500 membres, que nos organisations de tournoi sont jalousées, que notre équipe première bat tout les records de points gagnés et de buts inscrits, même si le nombre de sponsors grimpe de semaine en semaine, nous essayons d'améliorer notre fonctionnement dans les 9 secteurs d'activité du club.

 

Il s'est renforcé en compétences nouvelles, ce qui a boosté les anciens, dont moi, en coulisses comme sur le terrain. Ce double mercato, côté cour et côté jardin, joueurs et acteurs de l'ombre est une des causes essentielles de notre redressement.

 

L'autre cause est la méthode réflexion-décision-application que l'on essaie d'imprimer dans chacune de nos actions qu'elle soit sponsoring, relations publiques, sportive organisationnelle.

 

La troisième, c'est l'implication. Le père-sauveur du club, notre président, Huseyin Kazanci ne "walk plus alone". Autour de lui, les tâches visibles et invisibles se répartissent mieux et plus vite.

 

Je vous fixe d'ores et déjà rendez-vous au 12 janvier pour le derby qui opposera deux équipes en forme, les plus en forme de ces 5 dernières semaines : La Louvière Centre-Raal. Au stade du Tivoli qui va se remplir comme jamais grâce au enjeux multiples : titre, tour final et prestige local.

 

Le derby "tombe à pic". Ce sera le thème de campagne que l'on déclinera durant les semaines précédant le match de la rentrée. On le prépare en bonne intelligence avec nos voisins de la RAAL. A ne louper sans aucun prétexte.

 

En attendant je vous souhaite un joyeux Noël et une excellente nouvelle année.

 

Antonino Caci
Administrateur URLC