CLUB AFFAIRES / Centrenous, acte 4, Drink Factory

partagez sur

Une soirée où les échanges, la bonne humeur, le plaisir de se rencontrer ou retrouver étaient spontanés. Le Drink Factory de Mons a fédéré les bonnes énergies. Comme par magie de Noël avant l'heure. Réception "Tempo" sur un air de "Ca brasse pour moi" avec cadeaux "maison". Petit rétro.

 

Sporting. Le Sporting de Charleroi était représenté par le régional de l'étape, Michel Ianaconne, entraîneur des gardiens zébrés depuis 10 ans. Michel a conversé avec le président de l'Entente Binchoise Pascal Vecchiato, Auterlot son collègue de La Louvière Centre et Jean Zarzecki qui l'avait connu comme adversaire à l'occasion des Francs Borains/Mons. Ianaconne a été le gardien de Mons pendant 10 ans durant l'époque des derbies de feu entre Mons et le Borinage.

 

Entretien. Le courant est vite et bien passé entre Michel Ianaconne et Xavier Robert, l'entraîneur de l'URLC, qui a laissé une impression simple et pro au coach du Sporting (Ianaconne a fait 10 ans comme coach à Mons et autant à Charleroi où l'aventure continue)

 

L'Empire contre-attaque. La bière du jour, l'Empire brassée par "Ca brasse pour moi" de Boussu a fait impression. Forte de ses 9° et servie en "all in", elle a transformé le sentiment d'empathie en euphorie.

 

Entre Maîtres. Olivier Habran, l'avocat de l'URLC, a fait connaissance avec de vieilles relations... par frère interposé. Le frère d'Olivier, Jean-Luc Habran a porté les couleurs de l'US Centre, travaillé sous les ordres de Jean Zarzecki et joué  à Binche. Il a aussi rencontré l'avocat de l'Entente Binchoise, maître Vandesmaele.

 

Entre brasseurs. Antoine Malingret, le jeune patron de "Ca brasse pour moi", Philippe Camut (brasserie Camut de Leval) et Céline Fourez, la patronne du Drink Factory et descendante de la célèbre brasserie montoise avaient des sujets naturels à débattre.

 

Entre présidents. Avec Didier Toussaint (Cuesmes), Jean Zarzecki (ex-RFB) et Pascal Vecchiato (Binche), il y avait une ambiance "présidentielle" au Drink factory. Et empathique envers le président de l'URLC, absent pour raisons familiales.

 

Entre "ex" joueurs. Auterlot (US Centre, Binche), Achtergael (Havré, Binche) et Michel Ianaconne (Quaregnon, Mons, Farciennes, RFB) et Richard VDH (ex-RFB).

 

Point commun. Le club de La Louvière Centre et la brasserie Fourez ont un point commun : presque cent ans.

 

Quand le Summer invite. Richard Vanderhaegen, l'organisateur du Summer Music festival de Boussu, un des 3 partenaires de "Centrenous",  a bien fait les choses au Drink Factory tenu par sa compagne Céline. Avec le traiteur "Tempo" d'Hornu et "Ca brasse pour moi", l'après-conférence "made in Boussu" a été un long fleuve pas tranquille. Ambiance et échanges.

 

Drink Factory. Les invités ont été épatés par le cadre et le contenu du show room : 600 bières exposées, vin, alcool, drive in, bar et déco sympas, coffrets cadeaux. Céline Fourez avait mis les petits plats dans les grands pour la réussite de Centrenous, acte 4. Un "place to be" idéal pour afterwork convivial.

 

"Joint venture" ? La bière "L'Empire", brassée à Boussu par Antoine Malingret a séduit Jean Zarzecki.  A tel point que l'industriel polonais, envisageait d'aider le jeune brasseur boussutois à exporter en Pologne où JZ a des entrées hautes comme l'Arc de Triomphe.

 

Emotion. L'exposé de Dominique Kovacs, le "Monsieur sport" en Hainaut de Vivacité, sur le thème "Sport, l'ultime rempart de la santé" a captivé et ému l'assistance.

 

Jeunes. Autre présence remarquée et appréciée, celle de Pino Amico, notre RTJF, qui a joué à merveille le rôle de RP du centre de formation des Loups.

 

>>> Les PHOTOS de la soirée