LE MOT DU PRESIDENT / "Sport et politique"

partagez sur

Sport et politique ne font certainement pas toujours bon ménage. Samedi dernier. La Louvière Centre a gagné un vrai match au sommet contre Visé, une équipe de grande qualité qui nous a tenu tête et a permis au public de vivre un match intense de la première à la dernière minute. Dimanche. Les élections se sont passées comme je le souhaitais. Un bon week-end, quoi.

 

C'est le moment de tirer quelques leçons des liaisons dangereuses entre le sport et la politique. Je suis resté "neutre" durant la campagne électorale même si ma fille était présente sur la liste gagnante. Pour ne pas que l'on me reproche de me servir de La Louvière Centre pour drainer des voix. Je me suis abstenu de "faire la manche" aux supporters de mon club, de faire citer un ou des noms au micro, de manière indécente, à la fin d'un match.

 

Ma fille a fait campagne avec son parti, son enthousiasme pour un résultat plus qu'honorable. Meilleur en tout cas que celui réalisé par des candidats chaudement "recommandés". Au dépouillement, l'arrogance a perdu et la simplicité a gagné.

 

Durant cette campagne, sous influence, un candidat avait demandé à l'autorité communale de nous renvoyer à Dienne en échange, sans doute, de promesses de voix. Une demande surréaliste, sans fondement logique, ni historique. Elle a fait "psschit"... Trois fois.

 

Le "messager" s'est essuyé une première défaite : le collège de la Ville de La Louvière ne l'a pas suivi dans ce sens et a équitablement partagé l'occupation de Tivoli. Nous y sommes une semaine sur deux en bonne entente.

 

Le "baby Tatayet", s'est pris une claque, à l'intérieur de son parti, avec la réprobation des vrais démocrates qui n'ont pas apprécié son "cavalier seul" sur un dossier sensible.

 

Les résultats du scrutin de dimanche sont une troisième défaite de la manoeuvre politique de bas étages. Carton jaune pour attitude déloyale. C'est désormais du passé et classé.

 

Félicitations à Jacques Gobert et son équipe pour leur succès et à tous les candidats (ou presque) de tous les partis, qui, en leur âme et conscience, se sont présentés pour défendre un projet et un idéal citoyen. Ils seront les bienvenus au stade pour autant qu'ils ne soient pas les prophètes (dé)masqués de messages haineux ou partisans.

 

Revenons au foot, au vrai terrain. Aux citoyens de La Louvière et de la région du Centre, j'adresse un message de rassemblement. Je vous invite à venir nombreux pour assister au premier derby, à domicile, contre le RFB. Cela se passera le dimanche 28, à 15h au stade du Tivoli. Nous jouerons ce derby placé, sous le signe de la fête et des retrouvailles, pour défendre notre actuelle première place et/ou le gain de la tranche.

 

Les jeunes des deux clubs seront mis en évidence pour ce grand classique, de retour, 9 ans après le "dernier" US Centre/RFB au Tivoli. Le RFB a posé de gros problèmes à Hamoir et Tilleur, deux "têtes de liste" de notre division. Méfiance, respect et humilité de rigueur.

 

Avant cela, on aura une mission difficile à assumer à l'Olympic de Charleroi, ce samedi 20 octobre. Un derby, face aux Carolos, cités favoris et qui sortent d'un succès "boostant" contre le RFB. Un match qui s'annonce épique. Un step à la fois et les vaches seront bien gardées.

 

Supporters, tous au poste...

 

Le président, Huseyin KAZANCI